Première Urgence Internationale

Informations préliminaires sur le poste

Intitulé du poste

Assistant Réfèrent Sécurité

Rattachement hiérarchique

Coordinateur Terrain

Localisation du poste

Bankass (Région de Mopti)

Liens fonctionnels

Réfèrent Sécurité

Création / Remplacement

Création

Date d’arrivée souhaitée

ASAP

Durée du poste

3 mois

Salaire fixé selon la grille PUI

Selon profil

Informations générales sur la mission

Contexte

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. L’ensemble de ses personnels se mobilise au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’objectif est d’aider les populations déracinées dans l’urgence, tout en leur permettant de regagner rapidement autonomie et dignité.

L’Association mène environ 180 projets par an, dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique. PUI intervient en appui à près de 4 millions de personnes dans 22 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, dans le Caucase et en France.

Au Mali, l’ONG intervient actuellement dans 6 districts sanitaires répartis sur 3 régions : Gao (district sanitaire d’Ansongo), Région de Kidal (districts sanitaires de Kidal, Abeibara et Tessalit) et région de Mopti (districts sanitaires de Bandiagara et Bankass) et a pour objectif de proposer une «réponse intégrée» aux crises humanitaires qui sévissent dans ces régions.

C’est dans ce cadre que Première Urgence Internationale, bureau au Mali, recherche pour son bureau à Bankass au centre du mali dans la région de Mopti un assistant réfèrent sécurité.

Positionnement / Stratégie de PUI dans le pays

PUI a pour vocation de répondre à l’ensemble des besoins de base non couverts des populations les plus vulnérables. Au Mali, PUI est présent dans le Nord, dans 1 cercle de la région de Gao (Ansongo) et dans la région de Kidal (Kidal) et dans le centre, dans la région de Mopti (Bankass et Bandiagara), afin de répondre aux besoins de santé, nutrition, protection et de l’EHA des populations affectées par le conflit. PUI sert les populations les plus isolées vivant loin des centres de santé par le biais de cliniques mobiles. PUI coordonne ses interventions avec d’autres acteurs en santé, nutrition, EHA et protection.

Aujourd’hui financé par ECHO, USAID/OFDA et le CDCS, PUI met en œuvre des interventions multisectorielles dans le respect de la nouvelle stratégie pluriannuelle de PUI.

Axes de développement de la mission :

· Renforcer la capacité de PUI de répondre aux besoins des populations de la zone trois frontières afin d’assurer la bonne santé de ces populations vulnérables.

· Renforcer le système de santé, la protection et l’EHA de la zone 3 frontières et particulièrement dans le centre

· Améliorer l'accès à des soins médico-nutritionnels de qualité pour les populations affectées par la crise à Bandiagara et Bankass

Historique de la mission et programmes en cours

Première Urgence Internationale est présente au Mali depuis 2013. Suite à la crise politique et sécuritaire du Mali de 2012, PUI a effectué une mission exploratoire dans plusieurs régions (Mopti dans un premier temps puis Gao dans un second temps, dans le cercle de Bourem). L’évaluation des besoins du cercle de Bourem a conduit à un financement de la DG ECHO en août 2013.

Dans la continuité PUI a étendu ses activités au cercle d’Ansongo en mai 2014 puis à la région de Kidal en août 2015, laissant la main à la Croix-Rouge Française et Malienne dans le cercle de Bourem. La mission dispose aujourd’hui d’un bureau de coordination à Bamako et intervient depuis plusieurs bases : Ansongo dans la région de Gao, Kidal, mais également au Centre, dans la région de Mopti avec des bases à Sevaré, Bandiagara et Bankass. La stratégie de PUI dans les zones d’intervention est d’assurer la qualité des actions, l’accès de la population aux services sociaux de base et en diversifiant les secteurs des activités tout en améliorant la qualité des services de santé et de nutrition. PUI travaille dans les zones reculées en proximité avec les acteurs locaux et a enregistré une forte acceptation par la communauté.

Description du poste

Objectif global

L’Assistant de sécurité est le point focal sécurité pour la veille contextuelle, humanitaire et politico-sécuritaire au niveau de sa base et de la région de Mopti. En conséquence de quoi :

(1) Il/Elle appuie le coordinateur terrain pour la mise en œuvre d’un cadre cohérent et adapté de gestion de la sécurité sur sa zone d’intervention.

(2) Il/Elle représente l’ONG dans les fora de coordination sur la sécurité, auprès des autorités civiles et militaires des zones d’intervention de PUI de la région en concentration avec le Coordinateur terrain.

L’Assistant de Sécurité adhère au Code de conduite de PUI, travaille dans le respect des principes humanitaires et au principe « Ne pas nuire », à la charte et aux valeurs de PUI.

Responsabilités et champs d’actions

· Veille contextuelle sur la situation humanitaire, politique et sécuritaire

· Planification et gestion de la sécurité sur les bases 

· Représentation et coordination extérieure

· Appui au développement opérationnel

· Elaboration et suivi du plan de formation sécurité des bases

Objectifs spécifiques et activités associées

1.  VEILLE HUMANITAIRE / ANALYSE

· Il/elle s’informe de l’évolution des contextes humanitaire, politique et sécuritaire et assure le suivi des médias et de ses sources propres.

· Il/elle transmet les informations importantes de façon hebdomadaire sous la forme d’une revue thématique, et de façon ad-hoc en cas de crise, ainsi que des rapports mensuels de situation et d’analyse

· Il/elle se tient informé auprès de personnes ressources du champ politique, universitaire, militaire, des évolutions des grandes orientations au niveau région et au niveau nationales

· Il/elle avertit le réfèrent sécurité ou le/la coordinateur terrain de l’impact potentiel sur la mission de l’évolution du contexte humanitaire, politique et sécuritaire en gardant en copie le CT de tous les échanges concernant sa base.

· Il met en place et entretient un réseau de collecte d’informations.

2.  PLANIFICATION ET GESTION DE LA SECURITE SUR LA MISSION

· En lien avec le logisticien de base et le coordinateur terrain il/elle est le lead sur l’élaboration et la mise à jour régulière de plans de sécurité et de procédures adaptées et évolutives en fonction de la situation politico-sécuritaire des zones d’intervention de PUI.

· Il/elle identifie les besoins en formations internes ou externes des personnes en charge de la sécurité des biens et des personnes sur les bases dans la région (gardes, chauffeurs, logisticiens).

· Il/elle identifie les besoins en formations internes ou externes des membres de la base sur le respect des règles de sécurité (en déplacement, comportement en mission, etc.).

· Il/elle coordonne avec INSO et OCHA pour la transmission d’informations

· Il/elle communique en temps et en heure toute information relative à la sécurité dans nos zones d’interventions ou qui ont un impact sur la communauté humanitaire. Il/elle analyse les rapports d’incidents et suggère les mesures correctives nécessaires dans le cadre de la mise à jour de l’outil de suivi sécurité.

· Il/elle met à jour, développe et suit l’ensemble des outils et procédures liés à la sécurité.

· Il/elle évalue régulièrement le contexte de sécurité de sa zone d’intervention par des missions terrain.

· Il/elle met en place une liste de contacts des personnes ressources ou des points focaux et se charge de sa mise à jour.

3.  REPRESENTATION ET COORDINATION EXTERIEURES

· Il/elle appuie le coordinateur terrain dans le développement et le maintien de relations positives et impartiales avec les acteurs clés locaux : autorités, chefs coutumiers et religieux, forces armées régulières et irrégulières, dans le but de mener un plaidoyer actif pour l’accès à l’espace humanitaire et le respect des principes d’intervention de PUI.

· Il/elle recueille les retours des partenaires de PUI, des acteurs clés et des représentants communautaires sur l’impact des activités de PUI et s’assure que l’approche « Ne Pas Nuire » est intégrée aux activités de PUI.

· Il/elle participe aux principales réunions de coordination, essentiellement au niveau des bases (de façon alternée) et de la région, et en appui au coordinateur terrain, en tant que représentant de l’association et en est un membre actif. Il/elle peut assister exceptionnellement aux réunions nationales par invitation du réfèrent sécurité ou du/de la chef/fe de mission. Il/elle rend compte de ses entretiens par écrit et verbalement au coordinateur terrain, au réfèrent sécurité et, si besoin, au/à la chef/fe de mission.

· Il/elle informe des initiatives de coordination régionales auxquelles le coordinateur terrain et/ou le réfèrent sécurité pourraient avoir besoin de participer.

· Il/elle informe le coordinateur terrain et/ou réfèrent sécurité des besoins de négociation et de représentation avec les autorités locales.

· Il/elle facilite et organise les visites de terrain des représentants des bailleurs.

4.  APPUI AU DEVELOPPEMENT OPERATIONNEL

· Il/elle contribue à l’élaboration de termes de référence pour la mise en œuvre de missions d’évaluation ou de diagnostic lié à la sécurité.

· Il/elle coordonne avec la coordination logistique et administrative que les moyens de sécurité nécessaires à la mission sont mis en œuvre et disponibles.

· Il/elle facilite la prise de contact en amont de la mission avec les acteurs clé de la zone.

· Il/elle accompagne les équipes d’évaluation et rédige un rapport d’évaluation sécuritaire.

· Il/elle contribue à l’analyse du contexte évalué sur le terrain en vue d’élaborer des propositions de projets pertinentes et réalistes.

Zoom sur 2 activités prioritaires relatives au contexte de la mission

· Maintien de relations positives impartiales avec les acteurs impactant sur la sécurité et la capacité de PUI à accéder à ses zones d’intervention (espace humanitaire) ou à développer de nouvelles actions à Bankass et à Bandiagara.

· Identifications des besoins de formation et formation en interne des équipes terrain.

Encadrement d’équipe

· NA

Autre

· Nombreuses missions d’évaluation à prévoir dans les lieux d’insécurité élevée

QUALITES ATTENDUES

Indispensable

Apprécié

Formation

4 Une formation supérieure

4 Gestion de projets humanitaires, Sciences Politiques, Sciences humaines ; logistique

x

X

Expérience professionnelle

4 Expérience similaire dans une organisation Internationale

2 ans minimum sur des postes terrain avec une expérience en représentation externe et gestion de la sécurité

Expérience préalable chez PUI

4 Internationale

4 Technique

Gestion des risques et de la sécurité

X

X

X

X

Connaissances & Aptitudes

4 Excellente connaissance du contexte politique et sécuritaire  du Mali en générale et du centre en particulier

4 Excellentes qualités de représentation externe et de la communication

4 Expérience dans des projets de santé, EHA et protection

4 Connaissance des acteurs humanitaires, bailleurs de fonds, système des Nations Unies, milieu militaire

X

X

X

X

Langues

4 Français, lu, écrit et parlé

Dogon, Peul, Bambara

X

X

Caractéristiques personnelles attendues

4 Sens aigu de la diplomatie et des négociations, excellente capacités relationnelles

4 Capacité à relayer un positionnement en toute impartialité politique ou religieuse (Coordinateur Terrain, Réfèrent  sécurité du/de la chef/fe de mission)

4 Fiabilité, sens des responsabilités, probité, transparence et redevabilité

4 Bonne communication, qualités de médiation et de circulation d’information, écoute et persuasion, flexibilité

4 Capacités d’analyse (discernement, pragmatisme) et de synthèse ainsi que la rédaction

4 Capacité d’adaptation

4 Engagement personnel pour les valeurs humanitaires défendues par PUI dont neutralité et impartialité, indépendance

Autres

Ce poste est une interface entre des acteurs multiples et mouvants et la mission PUI. Ainsi ce poste demande un sens aigu de la diplomatie et la capacité de séparer ses opinions personnelles du positionnement PUI que l’Assistant de Sécurité représente à tout moment.

Cette description de poste reprend les responsabilités principales inhérentes à ce poste. Il pourra cependant être demandé d’effectuer d’autres tâches que celles listées ci-dessus, sans que cela soit considéré comme une modification de contrat. Ainsi, une grande flexibilité est demandée dans cette fonction.

Les candidats qui souhaitent postuler doivent déposer, sous pli fermé, une lettre de motivation et un CV détaillé au bureau PUI le plus proche soit à Ansongo, Bamako , Bandiagara, Bankass, Kidal , Sévaré ou encore à l’adresse email :   [email protected] au plus tard le 26  juin 2020 à 13H00.

NB  :

  • Il est impératif de mentionner sur l’enveloppe ou dans l’objet de votre courrier électronique «Assistant Référent Sécurité Bankass». Vous devez signer une liste d’émargement lors du dépôt physique de la candidature.
  • Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront informé(e)s et les dossiers de candidatures ne pourront pas être retournés.
Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
OFFRE D’EMPLOI     Référence : ADJOINT CHEF DE PROJET COVID/KORO/06/2020 Département : KORO  Poste : Programme Nombre de place : 01 Localisation : Koro Date de début : Sous réserve…
OFFRE D’EMPLOI Référence : Chargé Achat/BKO/08/2020 Département :  Logistique Poste : Chargé Achat Nombre de place : 01 Localisation : Bamako Date de début : immédiat   ACTED ACTED est…

MCH

RECRUTEMENT (02) Deux chefs de quart : Electromécanicien/ Mécanicien NATURE DU TRAVAIL Gérer un ensemble de machines Le chef de quart est responsable de la fabrication composée de machines automatisées. Il…
Recrutement Mercy Corps est une organisation internationale humanitaire et de développement qui aide les populations touchées par les crises à les transformer en opportunités de réaliser leur potentiel. Dans le…
Recrutement Mercy Corps est une organisation internationale humanitaire et de développement qui aide les populations touchées par les crises à les transformer en opportunités de réaliser leur potentiel. Dans le…
OFFRE D’EMPLOI Chargé-e de programme et spécialiste en égalité entre les femmes et les hommes Organisation : Centre d’études et de coopération internationale (CECI) Localisation: Poste basé à Bamako avec…

DRC

CONTEXTE Le Conseil Danois pour les Réfugiés est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut et soutient les solutions durables aux problèmes des personnes réfugiées et déplacées dans le monde….

MCH

RECRUTEMENT 3-Un (01) Responsable qualité en agroalimentaire Personnage-clé de l'industrie agroalimentaire, le responsable qualité est chargé de contrôler toute la chaîne de fabrication des produits et de garantir leurs sécurités….