AJCAD

TERMES DE REFERENCE

RECHERCHE SUR LA PARTICIPTION DES JEUNES DANS LE PROCESSUS ELECTORAL ET CONSOLIDATION DE LA DEMOCRATIE DANS LES PAYS MEMBRES DE LA CEDEAO

  1. Contexte et Justification :

L’association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD) Mali est créée en 2014 par des jeunes leaders engagés pour le développement et la consolidation de la démocratie au Mali. Son objectif est de renforcer les capacités des jeunes à faire face aux défis de la bonne gouvernance, l’incivisme, la corruption, l’insuffisance d’accès aux services sociaux de base par les populations et notamment les jeunes. De sa création à nos jours, AJCAD Mali a su faire preuve de leadership sur les différentes thématiques à travers des actions spécifiques de plaidoyer auprès des décideurs, la formation et la mobilisation des jeunes. Ces activités sont des contributions pour pallier les difficultés du contexte actuel dû au manque de redevabilités des décideurs, la mauvaise situation de sécurité, la violation des Droits Humains, la non prise en compte des besoins de certaines couches comme les jeunes et les femmes dans les politiques publiques.

En tant qu’organisation de jeunes, l’AJCAD s’est imposée progressivement, dans le paysage des Organisations de la Société Civile du Mali, comme une organisation de jeunes dynamique, privilégiant l’innovation dans ses activités afin d’amener au cœur de la Cité l’esprit de citoyenneté et du civisme, qui constituent les germes du renouveau démocratique du pays.

Les pays d’Afrique sub-saharienne ont la plus grande proportion de moins de 30 ans dans la population au monde avec 70 % de la population sous la barre des 30 [1] ans. A l’instar des autres pays, au Mali, les jeunes constituent la majorité de la population. Selon l’étude statistique du Centre National de Documentation et d’Information sur la Femme et l’Enfant (CNDIFE), publié en 2015, plus de 65% de la population du pays a moins de 35 ans. Cette couche de la population a joué un rôle prépondérant dans la consolidation des acquis démocratiques en étant des acteurs incontournables dans la lutte contre l’accès à la démocratie en 1991. Certains jeunes se sont également organisés en association ou autres groupements pour contribuer à l’exercice démocratique dans les communautés mais aussi à l’échelle nationale.

Afin de faciliter le partage d’expériences et de bonnes pratiques au niveau sous régional, AJCAD Mali prévoit dans le cadre du partenariat avec Open Society Foundation (OSF a réalisation d’une recherche sur la participation des jeunes dans le processus électoral dans des pays membres de la CEDEAO. Cette recherche s’inscrit dans les actions du projet « Dynamique Africaine des Jeune pour la Démocratie » (DAJD) qui a pour objectif de « Renforcer la dynamique sous régionale (CEDEAO) sur leur participation dans le processus électoral en tant qu’acteur clés jouant pleinement leurs rôles pour des élections transparentes, libres, apaisées et régulières ».

Selon la charte africaine de la Jeunesse, est jeune toute personne âgée entre 15 et 35 ans. Définir ainsi la jeunesse seulement par l’âge la réduirait à un seul de ses aspects même si c’est un acte politique majeur. On peut alors convenir que la jeunesse peut se définir comme un groupe d’individus hétérogène appartenant une génération obéissant à une dynamique sociale dans un contexte donné. En Afrique, en moyenne ils représentent plus de 60% de la population active.

La participation de couche dans la vie de société notamment la construction démocratique reste un des enjeux majeurs pour l’amélioration de la gouvernance dans les pays Africains. Ce constat est perceptible au niveau continental comme au dans les sous régions. Ce projet s’intéressera à la participation politique des jeunes dans les pays de la zone CEDEAO. 

Les Etats Africains ont signé des conventions relatives à la participation politiques des jeunes et des citoyens de manière générale dans la vie publique à travers la charte Africaine de la jeunesse, la charte Africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance et certaines politiques sont en place pour l’application de ses dispositions. Eu égard la force démographique des jeunes et leurs volontés à amener les changements positifs au niveau continental, le projet créera une synergie entre les jeunes (organisations et activistes) pour des échanges d’expérience en matière de participation politique et publique ainsi qu’une participation efficace dans le processus électoral.

Les jeunes partageront leurs différentes expériences et outils et créerons une dynamique sous régionale de suivi des engagements des Etats en matière des conventions sus citées à travers une stratégie de plaidoyer commune des jeunes venant des quinze (15) pays membres de la CEDEAO. Des actions de plaidoyer seront entreprises pendant le sommet des chefs d’Etat de la zone pour un meilleur suivi et l’accélération de la mise en œuvre des engagements. Les jeunes créeront également un réseau pour maintenir la dynamique et renforcer leurs présences dans la vie de la communauté et au niveau pays en matière de démocratie, bonne gouvernance et contribution à des élections libres, apaisées, transparentes et régulières dans les pays membres de la communauté.

C’est dans cette optique que l’Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active et la Démocratie (AJCAD) Mali a initié cette recherche qu’elle considère indispensables afin d’établir de véritable canaux et réseaux et canaux de communication et d’actions collectives sur la consolidation de la démocratie et du processus électoral de manière générale. Ces termes de référence explicitent les objectifs, les méthodologies envisagées, le calendrier et les différentes parties prenantes au processus.

  1. Objectif global :

Mener une recherche sur la participation des jeunes dans le processus électoral (pré, pendant et post électoral) et la consolidation de la démocratie dans les pays membres de la CEDEAO.

  • Objectifs spécifiques :
  • Identifier les jeunes et organisations de jeunesse évoluant dans la promotion et la consolidation de la démocratie et des élections ;
  • Faire un état de lieu des différents types d’actions menées par les jeunes et organisations dirigée ou travaillant directement avec les jeunes dans les domaines de la consolidation de la démocratie et des élections ;
  • Faire un état de lieu du niveau de participation des jeunes dans le processus électoral ainsi que les traitements de données électorales par rapport à la spécificité de la jeunesse ;
  • Formuler des recommandations pour une meilleure participation des jeunes dans le processus électoral et dans la consolidation de la démocratie de manière générale ;
  • Faire un état de lieu de l’application de la charte Africaine de jeunesse, charte Africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance.
  1. Résultats attendus :
  • Les jeunes, organisations de jeunes et travaillant directement avec les jeunes évoluant dans la consolidation de la démocratie et des élections sont identifiées ;
  • Un état de lieu des différents types d’actions menées par les jeunes et organisations dirigée ou travaillant directement avec les jeunes dans les domaines de la consolidation de la démocratie et des élections est fait ;
  • Un état de lieu du niveau de participation des jeunes dans le processus électoral ainsi que les traitements de données électorales par rapport à la spécificité de la jeunesse est établi ;
  • Un état de lieu de l’application de la charte Africaine de jeunesse, charte Africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance est réalisé.
  • Des recommandations pour une meilleure participation des jeunes dans le processus électoral et dans la consolidation de la démocratie de manière générale sont formulées ;
  1. Méthodologie :
  1. Recrutement du consultant :

Pour la réussite de cette activité, il est primordial d’avoir une compétence externe suffisamment expérimentée. Cette personne « Consultant » doit :

  • Un niveau d’étude universitaire Master 2 ou Doctorat ou équivalent en Droit, Sciences sociales, Sciences politiques ou autres domaines connexes ;
  • Plus de 10 ans d’expérience sur les thématiques (démocratie, les élections, la gouvernance et la citoyenneté) ;
  • Avoir une maitrise approfondie du contexte et politiques (CEDEAO) sur les thématiques (démocratie, les élections, la gouvernance et la citoyenneté) ;
  • Ouverture sur les innovations en matière de démocratie, les élections, la gouvernance et la citoyenneté ;
  • Une connaissance pointue des problématiques des organisations de la société civile ;
  • D’excellentes capacités de recherche et d’analyse ;
  • De très bonnes capacités de communication écrite et orale ;
  • Une maîtrise parfaite du français.
  1. Restitution de l’analyse :

La recherche se déroulera dans les pays identifiés :  Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Cap-Vert. La collecte de l’information peut se faire à travers dans interviews à distance ou la sous-traitance avec d’autres acteurs au niveau local. Cependant, AJCAD encourage des sorties terrain du consultant afin d’avoir des informations relatant la réalité du terrain.

AJCAD organisera une séance de restitution à mis parcours du rapport de la recherche afin d’y apporter des suggestions si nécessaires avant approbation finale. Une restituions finale sera organisé après amélioration du rapport. 

La recherche vise cible les acteurs suivants (liste non exhaustive) : les institutions régionales et internationales, les gouvernements, les organisations de la société civile, les activiste et militants, les organisations politiques, acteurs médiatiques y compris les médias sociaux.

  1. Livrables :
  • Cartographie des acteurs identifiés
  • Rapport générale de la recherche
  • Document synthèse
  • Calendrier :

Activités

Date

Recrutement du consultant 

12 au 30 Octobre 2020

Contractualisation

05 Novembre 2020

Recherche

06 Novembre au 31 Décembre 2020 

Restitution 

Janvier 2021 

  • Zones :

La recherche concernera les zones suivantes : Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Cap-Vert. Les sessions de restitution se dérouleront à Bamako.

  1. Dossier de candidature
  • Une offre technique de la mission
  • Un chronogramme de réalisation de la mission ;
  • Une offre financière
  • Personnes ou Organisation des références sur les thématiques approximatives.
  • Un CV du consultant signé avec les références pertinentes à la mission 9 incluant au minimum 3 contacts de références (noms, titres, N° de téléphone, et adresses email)
  1. Evaluation de l’offre :

Critères

Points

La qualité de l’offre technique

25

Expériences

40

Le coût

20

La réputation du prestataire

15

Total

100 Points

  1. Dépôt des candidatures :

Le dossier doit être envoyé par courrier électronique à : [email protected]     et mettre en copie [email protected]  , [email protected] , [email protected]  ou être déposé au siège de AJCAD Mali sis à Badalabougou, Rue  132 , Porte : 804 à 50 m du super marché Shopreate , au plus tard le 28 Octobre 2020 à 17H00.

 

[1] The World’s Youngest Populations, Euromonitor International, 2012

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Recrutement Mercy Corps est une organisation internationale humanitaire et de développement qui aide les populations touchées par les crises à les transformer en opportunités de réaliser leur potentiel. Dans le…
RECRUTEMENT Titre : Adjoint (e) chargé de Suivi et Rapportage (Monitoring & Reporting Associate) Catégorie : Affilié national, Band 3 Type de contrat : Durée déterminée, recruté(e) au niveau national…
OFFRE D’EMPLOI Référence : SPECIALISTE DE RECHERCHE/08/2020 Poste Spécialiste de recherche Département REACH Responsable Hiérarchique Chargé d’évaluation sénior Lieu Bamako, avec déplacements dans le Nord / Centre Date de début :…
Titre  :  Agent Financier de Santé Communautaire Heures :   Temps plein, 40 heures par semaine Lieu : Région de Mopti, Mali Salaire : Selon l'expérience et les qualifications requises…