COOPI – COOPERAZIONE INTERNAZIONALE

Offre d’emploi N° 20/AGP/MOPTI/2020

COOPI – COOPERAZIONE INTERNAZIONALE

MISSION MALI/COORDINATION BAMAKO

Recherche

Fonction : Agent de protection : deux (02) postes

Lieu d’affectation  : Bandiagara –Région de Mopti

Durée du contrat : dix (10) mois avec possibilité de renouvellement

Date de début : Immédiate

Les candidatures féminines sont fortement encouragées !

COOPI au Mali

COOPI est présente au Mali depuis 2012. Au cours des dernières années, l'organisation a principalement œuvré dans les secteurs de la nutrition mais a récemment démarré des actions de protection de l'enfance, de la réintégration économique et d’appui psychosocial. 

  1. OBJECTIF PRINCIPAL DU POSTE

L’agent de protection sera chargé de la mise en œuvre et du suivi de toutes activités terraines, telles que :

  1. RESPONSABILITÉS SPECIFIQUES
  2. Vérification et documentation des cas des six graves violations des droits de l’enfant en situation de conflit :
    • Participer aux formations spécifiques sur le MRM organisées par COOPI et le bailleur ;
    • Participer aux activités, exercices et réunions de renforcement de capacités organisées à l’interne par COOPI ;
    • Identifier dans les communautés les comités locaux de protection de l’enfance pour la mise en œuvre des activités sur base communautaires ;
    • Organiser et livrer des formations pour les membres des comités locaux de protection, les points focaux et autres personnes ressource sur les droits de l’enfant, la protection de l’enfant et les six graves violations des droits de l’enfant ;
    • Maintenir sur base quotidienne les contacts avec la communauté, les points focaux et les autres acteurs dans le cercle de compétence pour recevoir les alertes sur les violations ;
    • Conduire des visites et des entretiens de vérification des cas MRM reçus. La vérification de certaines incidents peut être faite par téléphone, si la situation le demande, afin de produire de rapports de qualité, de trianguler l’information et d’avoir la confirmation quand des doutes se présentent, ils sera nécessaire de se rentre sur le lieu de l’incident ;
    • Conduire des entretiens avec les victimes et les témoins des violations selon le protocole MRM ;
    • Remplir les fiches pour la collecte de données selon le protocole MRM et élaborer des rapports de qualité sur les incidents MRM ou de protection ;
    • Remonter en temps réelle les informations concernant les incidents (MRM/protection/sécurité) ;
    • Effectuer tous approfondissements nécessaires demandés par la hiérarchie dans le plus bref délai ;
    • Conduire des visites régulières dans les centres de détentions et les gendarmeries pour vérifier la présence d’enfants.
  1. Référencement et gestion des cas :
  • Faciliter le référencement des enfants victimes de violations MRM pour la prise en charge multisectorielle ;
  • Faciliter la réunification familiale des enfants en collaboration avec les autorités compétentes et assurer un suivi post-réinsertion ;
  • Contribuer à la mise en œuvre et assurer le suivi des enfants qui bénéficient des programmes de réinsertion socio-économique ;
  • Assurer le référencement et prise en charge au niveau des centres des santés des enfants blessés et assurer une gestion des cas sur place ;
  • Identifier et sensibiliser les familles d’accueil temporaire sur les droits de l’enfant leurs responsabilités envers les enfants à eux référés ;
  • Conduire des visites de suivi régulières auprès des familles pour s’assurer de la bonne prise en charge des enfants et donner aux FAT l’appui nécessaire ;
  • Remplir les fiches de gestion des cas et de suivi et les remonter à la coordination du projet pour l’archivage et la gestion de cas ;
  • Evaluer l’impact des incidents sur les enfants (nombre d’enfants victimes, nombre d’enfants déplacés, entité des dégâts) et effectuer une évaluation des besoins ;
  • Maintenir à jour les listes d’enfants déplacés et des enfants non-accompagnés et séparés dans les sites du cercle d’affectation ;
  • Soutenir ou accompagner les relais et les animateurs communautaires dans le référencement des enfants vulnérables identifiés vers les services adaptés disponibles, qu’ils soient internes (centre de transit, familles d’accueil) ou externes (autres acteurs proposant des services de protection aux enfants) ;
  • Référer aux psychologues les cas d’enfants qui présents des traumatismes ou désordres et qui nécessitent une prise en charge PSS ou psychologique ;
  • Remonter les informations concernant les enfants en détention et participer au plaidoyer pour leur libération selon la demande de la hiérarchie.
  1. Supervision des animateurs communautaires et des EAE dans la mise en œuvre des activités psychosociales :
    • Participer aux formations sur le psychosocial organisées par COOPI ;
    • Organiser et contribuer à la formation des animateurs communautaires ;
    • Contribuer à la mise en œuvre des activités psychosociales dans les EAE dans les cercles, notamment les groupes de discussion avec les adolescents, le suivi au niveau des familles, afin de faciliter le référencement vers le psychologue des cas problématiques ;
    • Tenir des réunions mensuelles avec les animateurs pour discuter les activités réalisées, les défis rencontrées, collecter les besoins et planifier les activités du mois suivant ;
    • Superviser les activités des espaces avec des visites régulière, s’assurer de la bonne mise en œuvre des activités selon la planification, intervenir, si nécessaire, pour améliorer la qualité des activités et le respect des planifications hebdomadaires et mensuelles ;
    • Organiser éventuellement des renforcements des capacités et des recyclages ad hoc pour les animateurs si les besoins se manifestent ;
    • S’assurer du bon utilise du matériel mise à disposition des animateurs et des relais communautaires et remonter les informations concernant les besoins qui se présentent.
  1. Renforcement, accompagnement et suivi des mécanismes communautaires :
    • Formation des membres de comités locaux de protection sur les droits et la protection de l’enfant ;
    • Faciliter l’outillage des CLPE et d’autres personnes ressources pour la mise en œuvre des activités ;
    • Assurer le suivi des activités communautaires de prévention (sensibilisation porte à porte, dialogues communautaires, etc.) par les membres des CLPE ;
    • Organiser et contribuer à la réalisation des rencontres thématiques ou de sensibilisation de masse et plaidoyer à l’occasion des journées de l’enfant et autres célébration.
  2. Rapport et coordination interne :
    • Réaliser des rapports d’activité selon le format et la régularité demandée par le chef de projet, notamment une synthèse d’activités et données hebdomadaire et un rapport d’activités mensuel ;
    • Remplir les fiches de documentation des cas selon le protocole et réaliser des rapports d’incidents de qualité comme demandé par le chef de projet ;
    • Maintenir à jour les listes d’enfants déplacés, enfants non accompagnés et enfants assistés dans les communautés d’intervention et remonter les données au coordonnateur pour la mise à jour des bases des données selon la régularité demandée ;
    • Remplir les fiches de gestion de cas des enfants référés ou prises en charge selon le protocole ;
    • Amener chaque fin du mois les justificatifs en bonne et due forme au bureau régional pour l’enregistrement de la comptabilité. Fournir également les rapports et les documents pour la justification des dépenses selon la forme demandée par la coordination ;
    • Respecter les procédures administratives COOPI et en assurer la transparence ;
    • Participer aux réunions mensuelles d’équipes qui se tiendront à la base régionale.
  3. Sécurité des équipes et code de conduite :
    • Maîtriser, appliquer et faire appliquer les procédures et règles de sécurité en vigueur chez COOPI ;
    • Respecter la confidentialité des informations reçues au cours de la mise en place des activités régulières de vérification et documentation des cas ;
    • Etre particulièrement vigilant quant à la connaissance et au respect par les animateurs communautaires, le membre du staff du projet et autres partenaires du code de conduite, notamment sur les aspects déontologiques et éthiques relatifs au respect et à la protection des bénéficiaires ;
    • Remonter immédiatement au coordonnateur terrain COOPI tout manquement aux règles COOPI, constaté ou soupçonné au sein des équipes, parmi les membres des CLPE et les animateurs communautaires dès que tels manquements se manifestent ;
    • Remonter immédiatement au coordonnateur terrain tout incident ou menace sécuritaire impliquant les équipes du centre ou pouvant avoir une incidence sur les activités en cours.
  • PROFIL DU CANDIDAT
  • Diplôme universitaire en sciences sociales ou autre domaine pertinent, de préférence un BAC+4
  • Avoir 1 an d’expérience avérée dans un domaine similaire à celui du présent projet
  • 1 an d’expérience avec organisation humanitaire
  • Avoir une expérience professionnelle directe avec des personnes ayant vécu des évènements traumatique
  • Avoir une expérience avec les enfants
  • Une parfaite maitrise du Français (parlé et écrit), Bambara (parlé), Peul et/ou (parlé) est un atout.
  • Etre à l’aise avec les outils informatiques: Word, Excel et Internet
  • Capacité à bien communiquer et écouter
  • Avoir un permis de conduire d’une moto
  1. CAPACITES
  • Manipulation aisée des programmes MS Word et Excel
  • Connaissance de Français parlé et écrit,
  • Etre ordonné et capable d’organiser son travail et en définir les priorités
  • Avoir de l’entrain pour la résolution des problèmes et la prise d’initiative
  1. DOSSIERS DE CANDIDATURE
  • Curriculum vitae actualisé avec trois contacts des personnes de références ;
  • Lettre de motivation ;

Les autres documents seront demandés uniquement aux candidats qui seront retenus pour les prochaines étapes.

Toutes les candidatures doivent être envoyées à l’adresse e-mail ci   [email protected] au plus tard le 07 Décembre 2020 à 17h00 ou aux adresses COOPI suivants :

  • Ségou  : Q/ Darsalam, Rue 260, Porte : 305
  • Sévaré  : Quartier Village CAN, non loin l’ecole ATTbougou

Seuls les candidats retenus seront contactés.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
Recrutement Mercy Corps est une organisation internationale humanitaire et de développement qui aide les populations touchées par les crises à les transformer en opportunités de réaliser leur potentiel. Dans le…
DGCS Mali Recrute un contrôleur du parc d’acier pour un partenaire, une société industrielle spécialisée dans la fourniture d’aciers, d’équipements et de petits matériels pour les professionnels de l’industrie, des…
ARCAD Santé PLUS Recrutement Intitulé de l’emploi : Chargé(e) de mission Contrat CDD : 1 an renouvelable Occupation : Plein Temps, Financement :  Coalition PLUS Date limite de dépôt des dossiers : Vendredi 20…
INTEC SUP est un institut d’enseignement supérieur habilité par l’Etat malien (Arrêté N°2600 / MESRS – SG du 13 septembre 2012) à former et délivrer les diplômes du DUT, Licence…
RECRUTEMENT DESCRIPTIF DU POSTE Titre du poste : Conseiller en Règlement des Conflits (CDRA) Positionnement du poste dans l’organisation : Poste rattaché à la Composante 2 du MJP Nombre de positions : 4…

NRC

Le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC) est une organisation humanitaire, non- gouvernementale, indépendante, sans but lucratif, créée en 1946. La mission d’NRC est de protéger les droits des personnes…