DRC

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

Une Assistante Protection

Gao

CONTEXTE

Le Conseil danois pour les réfugiés (ci-après : DRC, pour Danish Refugee Council) a été fondé au Danemark en 1956 et est depuis devenu une organisation humanitaire internationale avec plus de 7,000 employés et de 8,000 volontaires. Ayant son siège établi à Copenhague, et présent dans 40 pays, le DRC est une organisation d’aide non gouvernementale, à but non-lucratif, politiquement neutre et indépendante et non-confessionnelle, qui porte assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées à travers le monde. DRC opère en Afrique de l’Ouest depuis 1998 et au Mali depuis 2013.

Entre avril 2021 et avril 2020, le Département Protection de DRC Mali cherche à mettre en œuvre à Gao et Tombouctou un projet relatif à la détection et la remontée des cas d’enfants ayant subi des violations graves commises par les parties-prenantes au conflit (Monitoring and reporting mecanism). Soutenu par l’UNICEF, le projet vise à (1) l’identification des cas de violations graves, qu’elles soient personnelles ou impersonnelles et leur remontée dans le cadre du dispositif national à des fins de vérification, (2) l’assistante aux enfants ayant subi des violations graves, à travers la prise en charge PSP/PSS, les assistances individuelles de protection et le référencement, (3) la prévention des violations, par des sessions de sensibilisations tant au niveau communautaire que des auteurs présumés, (4) le renforcement des compétences et l’implication des parties-prenantes (représentants des services déconcentrés et des services techniques, acteurs humanitaires locaux et internationaux, acteurs-clés au niveau communautaire) dans le MRM.

LE POSTE

Placée sous la responsabilité du Chef d’équipe, l’assistante est en charge de l’identification et l’assistance des enfants survivants. Elle est aussi en charge de mettre en œuvre et contribuer à développer des stratégies d’accès discrètes et pertinentes, guidées par les principes humanitaires, et répondant aux risques immédiats de protection et aux vulnérabilités des enfants concernés. Plus précisément, elle sera responsable de :

  • Mettre en œuvre les activités dans les zones définies, selon la planification hebdomadaire et mensuelle ;
  • Assurer le monitoring et le reporting qualitatif, hebdomadaire et mensuel, des violations graves commises sur les enfants, afin que des vérifications puissent être opérées par la coordination du MRM au niveau national ;
  • Pour cela, recourir aux outils correspondants : remplir les fiches (physiques et/ou électroniques) et Base de collecte de d’identification, d’assistance et de suivi/référencement des cas individuels, les vérifier, les compiler et les remettre au superviseur pour traitement en s’assurant toujours du respect total de la confidentialité des données collectées ;
  • Appuyer l’élaboration et la mise à jour du mapping des partenaires / prestataires de service et la mise en place des circuits de référencement accessibles, adaptés et opérationnels,
  • Prendre en charge les enfants (et leurs proches le cas échéant) sur le plan PSP/PSS, par une approche basée sur l’écoute active, non-jugeante, patiente et empathique ;
  • Procéder au référencement et suivi de référencement des enfants identifiés ; procéder à des nouveaux référencements le cas échéant,
  • Délivrer des assistances individuelles de protection ;
  • S’assurer que tous les justificatifs liés aux activités soient bien collectés, remplis, signés et conformes aux procédures administratives et financières en vigueur ;
  • Procéder à des médiations et des regroupements familiaux ;
  • Renforcer les capacités des mécanismes communautaires de protection des enfants et de mitigation des risques afin de prévenir les risques et favoriser la demande d’assistance ;
  • Renforcer les capacités des relais communautaires, CLPC, autorités locales, Points focaux, Associations / groupements sur et tout autre acteur de détection potentiel sur la thématique du MRM ;
  • Appuyer la coordination entre les acteurs locaux en charge de la détection et de la réponse,

Superviseur direct  : Chef d’équipe

Employé(s) sous la responsabilité du poste  : aucun

Déplacements professionnels : déplacements fréquents dans la région de Gao

Tâches et Responsabilités

Travail d’équipe

  • Entretenir des relations positives et professionnelles avec les autres staffs, promouvoir un fort esprit d’équipe visant l’atteinte des résultats attendus ;
  • Assurer une bonne collaboration avec les autres équipes (départements programmes, supports) et favoriser une approche intégrée dans la mise en œuvre des activités.

Planification et mise en œuvre

  • Organiser, mettre en œuvre et gérer l’ensemble des activités pré-citées selon la planification ;
  • Faciliter la mise en place du système local de surveillance de violations graves commises sur les enfants ;
  • Faciliter l’identification des risques au niveau communautaire et la mise en place de plans d’action de réduction de ces risques ;
  • Assurer les formations et le suivi des parties-prenantes visées par les activités sur toutes les thématiques pertinentes (MRM, protection et protection de l’enfance, PSP-PSS, référencement., VBG…) ;
  • Appuyer la réalisation des actions de plaidoyer auprès des autorités locales, leaders communautaires et autres détenteurs d’obligation selon les recommandations du chargé de plaidoyer et du management de Protection.

Rapportage et procédures

  • Contribuer à la rédaction qualitative des rapports hebdomadaires, mensuels et trimestriels sur les activités menées sur le terrain ;
  • Veiller à la qualité des interventions de détection et de réponse sur terrain et à la participation actives des communautés à la base, conformément aux principes de protection transversale ; sécurité et dignité, participation et accès effectifs, ne pas nuire, redevabilité ;
  • Respecter avec rigueur les procédures financières, logistiques et sécuritaires en vigueur.

Autre

  • Rester attentif, proactif à la situation sécuritaire et bien gérer les incidents sécuritaires dans son secteur ;
  • Rapporter les incidents de sécurité et de protection sur terrain sont régulièrement rapportés au management selon les lignes de supervision pré-établies ;
  • Respecter et mettre en œuvre le code de conduite de DRC et les principes humanitaires et de protection dans tous les aspects de son travail ; Veiller au respect du code d’éthique par les partenaires du projet ;
  • Participer à toute formation requise prévue dans le cadre du projet, adopter une démarche proactive d’auto-formation constante et un intérêt réel sur les thématiques de protection et de protection de l’enfance ;
  • Exécuter toute autre tâche dans le cadre des objectifs et de la mission de DRC au Mali.

EXIGENCES CLÉS

  • Diplôme en travail social ou diplôme universitaire en sociologie, psychologie, sciences de l’éducation, droit, sciences politiques ou autre domaine pertinent ;
  • Expérience de minimum 3 ans, dont au moins 2 ans avec une organisation humanitaire ;
  • Plus de 2 ans d’expérience avérée dans le monitoring de protection et la prise en charge des populations vulnérables et survivantes de violations de droit dans un contexte d’intervention sensible ;
  • Excellente connaissance des thématiques liées à la Protection générale, avec un focus sur la protection de l’enfance et les VBG.

SOUHAITABLES

  • La maitrise en plus de la langue française, d’une ou plusieurs langues parmi les suivantes sera considérée comme un atout : Songhay, Peulh, Tamasheq, ou Anglais
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et cosmopolite ;
  • Proactivité, avec une approche coopérative et collaborative ;
  • D’excellentes capacités de communication (notamment l’attention et la patience) sont nécessaires.

Détails pratiques

Niveau : NMI-2 de Grille DRC

Date de début du contrat : 03 Mai 2021 (en cas de confirmation du contrat bailleur)

Durée du contrat : 1 an avec possibilité de renouvellement

Processus de candidature

Tous les candidates devront faire parvenir une lettre de motivation et un CV à jour, sous format électronique, à l’adresse [email protected] en indiquant le titre du poste dans l’objet de votre email de candidature.

Date limite pour les candidatures : 23/04/2021

 

 

NB : Le Conseil Danois pour les Réfugiés au Mali s’engage à diversifier sa force de travail. Les femmes, les personnes handicapées, les minorités ethniques ou religieuses, les personnes vivant avec le VIH, aussi bien que les réfugiés et autres non-ressortissants légalement autorisées à travailler en République du Mali (ceci n’est pas limitatif et s’adresse aux personnes subissant une stigmatisation qu’elle soit culturelle, sociale ou autre), sont particulièrement encouragés à postuler.

RECRUTEMENT DES AGENTS DE NETTOYAGE ET D’ENTRETIEN « Consulting Leader RH » est un cabinet d’expertise en gestion des ressources humaines sis à Hamdallaye ACI 2000 en face de l’INTEC-Sup. …
 RECRUTEMENT  Consulting leader RH SARL, un cabinet d’expertise en gestion des ressources humaines, sis à Hamdallaye ACI 2000 face à l’INTEC SUP. Nos activités principales sont entre autres : le recrutement,…
Médecins Sans Frontières France (MSFF) est une organisation humanitaire internationale sans but lucratif. Médecins Sans Frontières apporte son secours aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d'origine naturelle ou…