International Medical Corps

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

RECRUTEMENT

International Medical Corps est une ONG internationale basée aux Etats Unis d’Amérique dédiée à la réduction de la souffrance et l'élimination de l'extrême pauvreté dans les pays les plus pauvres du monde. L’ONG vise à permettre aux populations des pays en développement de réaliser des progrès majeurs dans leur vie et des progrès viables sans l’appui continu d’IMC.

Description de fonction

Reference :

I . Renseignements sur le poste

Titre

Lieu d’activité

CONSULTANT ENQUETE KAP

Mopti (Sevare, Bandiagara et Bankass)

Sous l’autorité directe du

Directeur Médical/Program Manager

Relations transversales

Coordinateur Programme VBG et MEAL Manager IMC

Type de contrat

Consultance, 28 jours


  I.  CONTEXTE ET JUSTIFICATION

1. Contexte du projet de l'UNICEF

Violence basée sur le genre (VBG) et exploitation et abus sexuels (SEA) au Mali

Le Mali avait été l'un des endroits les plus difficiles à vivre pour les filles et les femmes avant même le début de la crise humanitaire actuelle, étant classé 157 sur 160 pays selon l'indice d'inégalité entre les sexes (Rapport sur le développement humain 2018). La violence basée sur le genre (VBG) a été un problème majeur de protection au Mali, avec le pourcentage élevé de mariages d'enfants pour les filles (17% mariées avant l'âge de 15 ans, 49% avant l'âge de 18 ans). En outre, les mutilations génitales féminines (MGF) sont une pratique courante avec des variations entre les ethnies, les régions, les religions et le statut économique des ménages. Au niveau national, 83% des femmes âgées de 15 à 49 ans ont subi des MGF. De plus, la culture malienne encourage généralement les femmes et les filles à accepter les inégalités; la culture du silence est encouragée et les pressions sociétales découragent les victimes de rechercher des services et de rechercher la justice légale.

En 2019, le système de gestion de l'information sur la VBG (GBVIMS) a signalé un total de 4617 cas avec une forte augmentation de 64% par rapport à 2018 (2965 cas); dont 59% sont des cas de violence sexuelle (26% sont des cas d'agression sexuelle et 21% de viol avec pénétration, 7% de mariage d'enfants), 21% de violence physique, 14% de déni de ressources et 9% de violence psychologique / violence émotionnelle. Dans le même temps, il convient de noter que le GBVIMS ne couvre pas tout le pays en raison du manque d'acteurs de la GBV dans les zones reculées, en particulier dans les régions du nord et du centre, qui sont les plus touchées par la crise actuelle.

Avec l'aggravation de la crise humanitaire, les filles et les femmes sont devenues encore plus vulnérables - les incidents de violence sexuelle, souvent commis par des hommes armés, ont généralement lieu dans des contextes où la population n'a pas accès à des soins de santé de qualité ni à des services de soins communautaires. En conséquence, et en raison des tabous entourant le sexe, il y a des répercussions négatives pour les victimes qui dénoncent des cas de violence ou demandent de l'aide. En outre, le système judiciaire qui fonctionne depuis longtemps conduit à une impunité généralisée parmi les auteurs. En conséquence, au Mali, il existe une culture du silence autour de la violence, de l'exploitation et des abus sexuels. On estime donc que les cas de violence sexuelle sont largement sous-déclarés, en particulier parmi les enfants. La violence sexiste est un problème de protection majeur lorsque des personnes sont déplacées, car de nombreux enfants et femmes deviennent encore plus vulnérables à la violence, étant séparés de leurs propres communautés.

2.  Justification de la recherche

Analyse identifiée et lacunes à combler dans la VBG / PSEA .Il y a eu une discussion de longue date - la sous-déclaration des cas d'EAS (et de VBG en général) au Mali. Depuis 2017, l'UNICEF Mali CO n'a reçu que 2 allégations d'EAS (l'une en 2018, l'autre en 2019, au contraire, plus de 160 cas signalés en RCA pour la même période). Le nombre d'allégations semble assez disproportionné par rapport à l'énorme présence de travailleurs humanitaires: il y a actuellement un total de 16 828 membres (13 289 militaires, 1 920 policiers et 1 619 civils déployés dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Outre la MINUSMA, d'autres contingents militaires - le GS5 Sahel et des troupes françaises sont déployés sous le mandat du Conseil de sécurité. En plus de cela, il y a une présence massive de travailleurs humanitaires, notamment des agences des Nations Unies et des ONG partenaires. La présence de ce personnel augmente les risques d'exploitation et d'abus sexuels, en particulier dans les zones reculées où les gens vivent dans l'extrême pauvreté. Les faits montrent que dans les situations de conflit et de crise humanitaire, l'EAS et la violence sexiste augmentent en raison de la position de force et de pouvoir par rapport aux bénéficiaires.

Souvent, la sous-déclaration de l'EAS (ou de la VBG en général) s'explique par la pression sociale et la peur de la stigmatisation / représailles, avec lesquelles les victimes d'EAS sont forcées d'abandonner la recherche de soutien / réponse. Par conséquent, les efforts interinstitutions mettent fortement l’accent sur la sensibilisation au niveau communautaire et le mécanisme de signalement où les membres de la communauté sont informés de l’importance des droits des victimes et de la manière de signaler les cas. Dans le même temps, il n'y a pas encore de recherche globale et approfondie pour examiner quel type de mécanisme (mécanisme de protection communautaire, détection, signalement, partage d'informations sur les incidents / alertes) existe dans les communautés et comment il fonctionne lorsqu’il s'agit des problèmes de GBV / EAS. Comprendre le mécanisme existant aidera non seulement le projet de l'UNICEF, mais l'ensemble des efforts inter institutions sur la VBG / PEAS pour identifier les interventions efficaces pour renforcer la capacité de la communauté à protéger sa propre population contre la VBG / EAS dans les contextes maliens.

  II.  Objectifs

  1.  Objectif General

Dans l'ensemble, les résultats de la recherche seront utilisés pour informer l'IMC et les partenaires sur les moyens d'améliorer les comportements de recherche d'aide parmi les survivants de la VBG, y compris les survivants de l'EAS, en améliorant les lacunes en matière de connaissances, de prestation de services, d'orientation et de soutien communautaire pour les survivants de VBG / EAS.

  2. Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de cette recherche comprennent:

2.1. Déterminer / comprendre le niveau de connaissance de la population de Mopti concernant la VBG et les perceptions liées à la VBG et les personnes cherchant de l'aide pour des incidents de VBG / EES.

2.2. Comprendre les connaissances de la population de Mopti concernant la VBG et les perceptions liées à la VBG et les personnes cherchant de l'aide pour des incidents de VBG / EES

2.3. Déterminer les facteurs de motivation et les obstacles qui favorisent / empêchent les comportements de recherche d'aide pour les survivants de la violence basée sur le genre / PEAS au niveau communautaire, tout en sollicitant l'opinion des membres de la communauté sur les moyens d'améliorer les comportements de recherche d'aide - à tous les niveaux

2.4. Comprendre / déterminer les connaissances de la communauté sur les services disponibles pour les survivants de la VBG / EES.

III.  Résultats attendus de l'enquête

1. Les connaissances de la population de Mopti concernant la VBG et les perceptions liées à la VBG et les personnes cherchant de l'aide pour des incidents de VBG / EAS sont déterminées et documentées.

2. Les connaissances de la population de Mopti concernant la VBG et les perceptions liées à la VBG et les personnes cherchant de l'aide pour des incidents de VBG / EAS sont déterminées et documentées.

3. •les facteurs de motivation et les obstacles qui favorisent / empêchent les comportements de recherche d'aide pour les survivants de la VBG/PEAS au niveau communautaire sont déterminés et documentés en même temps que les opinions des membres de la communauté sur les moyens d'améliorer les comportements de rapportés ou documentés.

4. Les connaissances des communautés sur les services disponibles pour les survivants de la VBG / EAS sont déterminées, comprises et documentées avec des lacunes identifiées ainsi que des stratégies appropriées pour surmonter ces défis.

5. Les recommandations visant à améliorer la qualité des services rendus sont recueillies

6. Un rapport final provisoire établi selon le plan discuté et validé sera produit et envoyé à International Medical Corps qui pourra également faire ses commentaires. IMC fera part de ses remarques et observations au consultant dans les deux semaines suivant la réception du rapport intérimaire.

IV. Méthodologie

Cette enquête sera transversale mixte (qualitative et quantitative). La cible (les prestataires de services, y compris les établissements de santé, les personnes qui ont utilisé les services, les responsables d'associations de femmes, les dirigeants locaux, les représentants du gouvernement, d'autres ONG, les membres du cluster GBV / Protection, les femmes en général, les hommes, garçons et filles, les hommes d'affaires, etc.)

V. Considérations éthiques

Les autorités administratives locales, la délégation régionale de la santé, les autorités régionales, la communauté des ONG de la région et les leaders communautaires seront informés en amont de cette recherche.

VI Équipe d’évaluation

Un consultant sera recruté pour coordonner cette activité avec le soutien de l'équipe du programme de VBG (recrutement des enquêteurs sur le terrain) sur et la contribution de l'équipe MEAL basée à Mopti, Tombouctou et Bamako.

VII Taches de la consultation

Les rôles et responsabilités du consultant sont les suivants:

· Compte tenu de la nature sensible des incidences et des rapports de VBG / EAS, le consultant doit adhérer aux `` Recommandations éthiques et de sécurité de l'OMS pour la recherche, la documentation et le suivi de la violence sexuelle dans les situations d'urgence '', et suivre les politiques de confidentialité, de confidentialité et de consentement éclairé de Programme / projets de l'International Medical Corps tels que la violence basée sur le genre selon les protocoles nationaux et internationaux. Il est recommandé que la recherche reste qualitative et que les outils de FGD restent une combinaison de questions et d'études de cas pour éviter la violation de la confidentialité, de la sécurité et d'autres principes directeurs de la VBG pendant les FGD. Par conséquent, principalement une recherche qualitative et une combinaison d'outils de recherche qualitative et d'analyse documentaire, le consultant:

· 1. Réaliser une cartographie des services de VBG disponibles à Mopti et la cartographie des mécanismes de notification à base communautaire disponibles dans la communauté pour la notification des cas de VBG / EAS et déterminer les éventuelles lacunes dans les services / CBRM pour l'EAS.

· 2. Rédiger un plan de recherche en coordination avec l'équipe de pays et l'unité technique.

· 3. Préparer tous les outils d'évaluation, y compris les groupes de discussion et les guides KII, la matrice d'analyse des données et d'autres outils de collecte et d'analyse de données selon les besoins pour examen et approbation par l'équipe de pays et l'unité technique (à la fois GBV et MEAL)

· 4. Diriger la formation des collecteurs de données dans le pays en collaboration avec le coordonnateur IMC GBV et l'équipe MEAL

· 5. Superviser le travail des collecteurs de données sur les enquêtes, les groupes de discussion et les entretiens avec des informateurs clés sur le terrain, ainsi que d’autres activités de collecte de données.

· 6. Mener des entrevues avec des informateurs clés sur le terrain au besoin.

· 7. Diriger et superviser l'analyse des données.

· 8. Présenter les premiers résultats à l'équipe dans le pays et à l'unité technique avant le départ du pays.

  • 9. Soumission d’un rapport finale

VIII Profil du/de la consultant(e)

Spécifications du consultant

Pour mener à bien cette consultation, une personne doit être en mesure d'exécuter chaque tâche avec ou sans aménagement raisonnable.

Qualifications  :

Maîtrise en développement, sciences sociales, recherche, droits ou domaine connexe

Expérience

· Expérience de la conduite de recherches liées à la GBV / EAS.

  • Expérience de la direction des évaluations communautaires, de l'utilisation et de l'analyse des méthodes de recherche qualitative.
  • Expérience de travail dans des programmes de VBG en milieu rural / de conflit.
  • Expérience pertinente d'au moins 5 ans
  • Expérience du contexte malien

Compétence

  • Énumérez l'expertise technique et les compétences générales requises.

· Connaissance de la VBG/PEAS et des mécanismes de réponse communautaires

  • Connaissance de l'application pratique des normes éthiques dans la conduite de la recherche sur la VBG / EAS
  • Solides compétences analytiques et de résolution de problèmes.
  • Croyance et compréhension de l’égalité des sexes, des droits et de l’autonomisation des femmes.
  • Volonté de se rendre fréquemment sur les sites de terrain. 
  • Avoir  une expérience d’au moins 5  ans dans la conduite d’enquête quantitative et qualitative
  • Bonnes connaissances en informatique avec des compétences incontestables dans les logiciels d'analyse telles que SPSS, CSPro, STATA ou SAS ou autres logiciels similaires pour les enquettes
  • Capacité forte à travailler avec les autorités nationales
  • Bonne capacité rédactionnelle et analyse
  • Disponibilité pour un minimum d’un mois
  • Autonome et capable de s’adapter aux imprévus
  • Bonne capacité à travailler avec les autorités locales 
  • Parle et écrit couramment le français
  • Maîtrise d’une ou des langue(s) locale(s)  notamment le Bambara et dogon mais pas indispensable.

En outre, le consultant devra être indépendant et avoir un esprit critique à l’égard de toutes les parties.

Durée de la consultation

Période globale de consultation

La durée totale de cette consultation sera de 28 jours qui comprendront la préparation, le développement des outils de recherche, les tests et la révision des outils, le travail sur le terrain et l'analyse des données, la diffusion des principales conclusions aux parties prenantes et l'examen du rapport final.

 

Documents à présenter par les consultants doivent comporter  

· Une offre technique et financière comprenant ;

· Une offre technique reprenant les aspects suivants : la compréhension des TDR, la méthodologie d’enquête (y compris les outils proposés pour la collecte des données), un chronogramme global et les moyens humains et logistiques nécessaires)

· Des références détaillées sur l’expérience en lien avec les méthodologies de l’enquête.

· Une offre financière pour la réalisation de l’enquête

· Les références et expériences du consultant,

· Le curriculum Vitae détaillé et les copies de rapport d’enquêtes similaires réalisés lors des deux dernières années.

Le dossier de candidature doit être envoyé via email à: [email protected] ET doit comporter obligatoirement la mention IMC/RM-02-03-02/CONSULTANT dans l’objet du mail.
Les dossiers de candidature doivent être envoyés au plus tard le 10/03/2021 à 17h00. ..

 

· Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien

Cette liste de tâches et d’objectifs n’est pas exhaustive. En raison de la nature et de l'évolution des activités de l'International Medical Corps, le consultant peut être amené à effectuer des tâches non mentionnées dans son profil d'emploi et demandées par le superviseur direct.

 

Nous avons la responsabilité et l’obligation commune d’empêcher les cas d’exploitation et d’abus sexuels, de traite des personnes, de protection de l’enfance et toute violation suggérée de notre code de conduite pouvant entraîner des conflits d’intérêts, des fraudes, de la corruption ou du harcèlement. Si vous voyez, entendez ou êtes informé des activités suggérées, vous avez l'obligation de faire rapport.

 

 

International Medical Corps est fier de fournir des chances égales d'emploi à tous les employés et candidats qualifiés, sans distinction de race, de couleur, de religion, de sexe, d'orientation sexuelle, d'origine nationale ou ethnique, d'âge, de handicap ou de statut d'ancien combattant.

AMCP-SP/ALIMA RECRUTEMENT INTERNE-EXTERNE Economiste de la santé au niveau national pour le volet recherche du projet AIRE (50% ETP pendant 14 mois) Titre du poste Economiste de la santé Département …
AMCP-SP/ALIMA RECRUTEMENT INTERNE – EXTERNE Titre du poste Logisticien de Base (H/F) Département  Logistique Lieu d’affectation :  Bamako Période d’affichage  Du 16 Février 2021, 9h au 22 Février 2021, 12h Nombre…
RECRUTEMENT INTERNE – EXTERNE Titre du poste Assistant de Recherche Clinique (ARC) du volet recherche AIRE (100% ETP pendant 17 mois) Département  Médical Lieu d’affectation Dioila Période d’affichage  Du 18…
Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste Chef de Projet Rattachement hiérarchique Coordinateur TERRAIN Rattachement fonctionnel coordinateur medical Pays / ville d’affectation Mali/ base kidal Création/Remplacement Création Date d’arrivée…
RECRUTEMENT INTERNE – EXTERNE Titre du poste  Assistant Logistique Département Logistique Période d'affichage Du 06 Avril 2021, 8h au 20 Avril 2021 17h Nombre de postes à combler  I poste…
Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste ENQUETEUR Rattachement hiérarchique Superviseur d’ENQUETEUR Rattachement Technique DATA  MANAGER Localisation du poste REGION DE SEGOU Durée de l’enquête 25 jours Rédiger Par :…
La Direction Régionale de l'ANPE Kidal, en Partenariat avec l'ONG-Première Urgence Internationale, recherche 02 Coordinateurs. OFFRE D'EMPLOI : N•01/02/ANPE-KDL/21 Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste COORDINATEUR/RICE TERRAIN (2…